Détox il n’est pas trop tard !

 

Nos ancêtres avaient l’habitude de pratiquer une cure pour épurer le foie deux fois par an, au rythme de la sève montante et descendante des plantes. Ils suivaient la nature et ils gagnaient en énergie et vitalité. Cela va favoriser une bonne assimilation des nutriments pour être en pleine forme et nous permettre d’être plus résistant face aux agressions extérieures.

Aujourd’hui, nous faisons subir à notre corps de façon continu des d’excès alimentaires dans un environnement encombré de polluants !

Ecoutez votre corps et les signes comme des lenteurs digestives, ballonnement, langue chargée, mauvaise haleine, maux de tête fréquents, perturbations hormonales, boutons…

Une cure détox suppose qu’on soit suffisamment en forme pour la supporter et ne pas affaiblir encore plus notre organisme car cela requiert de l’énergie !

Opter pour des tisanes de pissenlit, romarin, bardane (…) à cueillir ou acheter les en herboristerie ou en magasin bio. Mettez 30g dans une casserole, recouvrez d’un litre d’eau froide et faites chauffer doucement à couvert. Laissez frémir 5 minutes et retirez du feu, laissez infusez 15 minutes encore avant de filtrer. A boire tout au long de la journée au moins 3 tasses pour avoir une efficacité.

Sinon si vous préférez prenez les en extrait de plantes sèches.

Au repas opter pour une salade de cresson ou de roquette, des lamelles de radis noirs, des artichauts arrosés d’un jus de citron…Ajouter à vos menus des épices pour prendre soin de votre foie : le cumin, la coriandre, le curcuma, la cannelle, le clou de girofle.

Vous pouvez faire cette cure pendant 1 semaine 10 jours. En parallèle mangez plus léger : légumes vapeur avec quelques herbes et un peu d’huile d’olive, des protéines maigres comme du poisson, de la volaille, des jus de légumes, des fruits peu sucrés… ou passez tout simplement à une alimentation végétariennes pendant ces quelques jours.

Profitez pour vous oxygénez, faire du sport, ralentir le rythme, vous couchez tôt et prendre soin de vous !

A éviter cependant ou être accompagné en cas de calculs biliaires, traitement et pour les femmes enceintes.