L’aromathérapie pour le système digestif et gynécologie

Armelle Huet Naturopathe - aromathérapie

Formation en aromathérapie

L’aromathérapie est très puissante aussi faut-il bien connaître son utilisation. C’est pourquoi j’ai suivi pendant une formation certifiante sur l’aromathérapie pour le système digestif et le gynécologie. Aude Maillard, Docteur en Pharmacie, aromatologue et réflexologue, propose des formations à la carte. Elle a une approche très complète des huiles essentielles, à la fois scientifique et énergétique.

L’aromathérapie

L’aromathérapie est une médecine récente même si les huiles essentielles étaient déjà utilisées du temps de l’Egypte ancienne. Elle constitue aujourd’hui l’une des branches des médecines non conventionnelles.

Les huiles essentielles sont des fractions odorantes extraites de végétaux, ou molécules actives. Elles possèdent donc une forte diffusibilité. Elles constituent l’essence même de la plante et contiennent sa force vitale, son énergie…Les huiles essentielles sont extraites de façon 100% naturelle par simple extraction mécanique ou distillation à la vapeur d’eau d’une partie de la plante.

Les huiles essentielles sont très puissantes aussi il faut respecter les contre-indications. Elles contiennent des molécules aromatiques actives sous une forme très concentrée. C’est pourquoi, elles peuvent se révéler dangereuses (effet dermocaustique, hépatotoxique, photosensibilisation, allergie…)

Utilisation

Cela me permet de compléter la phytothérapie pour répondre à une problématique :

  • en terme digestif : digestion difficile, constipation, calculs biliaires, acidité, colon irritable maladie de Crohn ou maladies inflammatoires intestinales, hépatite, parasites…
  • en terme gynécologique : aménorrhée, règles douloureuses ou abondantes, SOPK, cystite, fuites urinaires, herpès, papilloma virus, effets indésirables de la ménopause, syndrome prémenstruel…

Les huiles essentielles s’utilisent en préparation externe le plus souvent ou  interne mais toujours avec l’aide d’un professionnel.

Recommandations

  • Prudence chez les enfants et les femmes enceintes et allaitantes
  • Ne pas appliquer les huiles essentielles sur les muqueuses : oreilles, nez, yeux, et ne pas les avaler, sauf avis d’un professionnel
  • Ne pas s’exposer au soleil avec une essence d’agrume et certaines huiles essentielles qui contiennent des Furocoumarines
  • Dans le bain, bien mélanger au préalable l’huile essentielle à une base neutre (savon, shampoing…).
  • Se laver les mains après toute utilisation
  • Conserver les huiles essentielles hors de portée des enfants et des animaux.

Ainsi, les huiles essentielles permettent de répondre à des pathologies, améliorer notre bien-être et notre santé avec une composition entièrement naturelle !