Poulet satay aux cacahuètes

Voici une recette gourmande asiatique bien épicée et assez addictive !

Sans lait de vache ni gluten, on peut replacer le poulet par du tofu pour les végétariens. Au beurre de cacahuète, on ajoute du lait de coco pour gagner en saveur et en onctuosité 😉

Ingrédients pour la sauce

  • 2 gousses d’ail
  • 10 g de gingembre
  • 20 cl de lait de coco
  • 100 g de beurre de cacahuète
  • 10 cl d’huile de sésame (en général j’en mets moins)
  • 1 cuillère à soupe de sauce soja
  • 1 cuillère à soupe de sucre complet ou miel
  • 1 cuillère à café de cumin en poudre
  • 1 cuillère à café de graines de coriandre
  • 2 pincées de piment séché

Autres ingrédients

  • 400 g de blanc de poulet bio
  • 1 échalote
  • 1 poivron rouge
  • 1 poivron vert
  • Quelques brins de coriandre
  • cacahuètes salées concassées
  • oignons frits
  • 200 g de riz thaï bio cuit

Recette

Préparez la sauce : pelez les gousses d’ail. Pelez le gingembre. Mixez tous les ingrédients de la sauce. Réservez.

Pelez l’échalote et émincez-la finement. Taillez finement le poulet et découpez le poivron en bâtonnets.

Versez un filet d’huile d’olive dans une poêle, portez à feu vif et faites suer l’échalote. Ajoutez le blanc de poulet, les poivrons et faites sauter pendant 1 min. Ajoutez la sauce, baissez le feu et laissez cuire pendant 5 min.

Servez le poulet en sauce avec du riz blanc thaï. Parsemez de coriandre, de cacahuètes et d’oignons frits.

Régalez-vous ! C’est une de mes recettes préférées !

Pain aux graines sans gluten

Voici la recette d’un pain aux multiples graines, assez dense et qui se conserve longtemps.

Les graines apportent de bonnes graisses, celles de lin et chia sont riches en oméga 3 et l’alimentation actuelle n’en n’apporte pas suffisamment. Le psyllium va permettre au pain de gonfler avec la présence de l’eau et remplace le gluten, source de fibres douces.

Ingrédients

-100 g de de farine de riz – 50 g de graines de courge⁣
– 90 g de graines de lin⠀⁣
– 2 cuillères à soupe graines de chia⁣
– 10 g de psyllium blond (en magasin bio ou sur internet)⁣
– 70 g de flocons d’avoine ou de quinoa ou de sarrasin
– 1 cuillère à café de sel⁣
– 2 cuillères à soupe de miel ou sucre de coco
– 350 ml eau⠀⁣

Préparation

Mélanger tous les ingrédients secs.⁣
Mélanger le sirop d’érable, eau et sel puis verser sur les ingrédients secs.⠀⁣
Mélanger l’ensemble puis déposer dans le moule à cake en tassant bien et recouvrir de papier cuisson.
Laisser reposer 2 à 3h.⁣⠀⁣

Cuisson

Chauffer le four à 175°C (chaleur tournante)⁣
Cuire 20 mn dans le moule⁣
Puis sortir délicatement du moule, retourner le pain et le replacer sur la grille du four recouverte de papier cuisson.⁣
Cuire encore 40 mn.
Sortir du four et laisser complètement refroidir sur une grille.⁣

Ce pain peut de conserver 1 semaine dans un torchon ! On peut doubler les quantités si on veut sans problème. Je le trouve encore meilleur grillé !

La naturopathie pour perdre du poids sur du long terme

Pourquoi la naturopathie ?

La perte de poids en naturopathie est une méthode naturelle et durable car il s’agit d’avantage d’une hygiène de vie personnalisée. Chaque personne est différente donc il est nécessaire de s’adapter aux préférences (salé, sucré) rythme de vie, lieux des repas, repas le plus important de la journée, métabolisme…

Certaines personnes ont besoin d’un cadre bien précis, d’autres plus de flexibilités, j’essaie de m’adapter sans frustration mais avec des priorités. Le suivi est aussi important car tout ne peut pas se faire en même temps, on avance étapes par étapes.

Comprendre les causes de la prise de poids

En naturopathie, on cherche à comprendre les causes du surpoids. Les raisons peuvent relever un problème hormonal, glandulaire, un stress mal géré, un manque d’exercice physique, un sommeil perturbé ou tout simplement des repas non équilibrés…

La naturopathie permet un suivi complet. On prend le temps de bien étudier les repas, les troubles alimentaires, les maladies depuis l’enfance, le contexte familial et amical, le sport pratiqué ou pas…Cela permet une double approche à la fois nutritionnelle et comportementale.

Alimentation

Les conseils classiques :

  1. Consommer des fruits et légumes de saison
  2. Ajouter des bonnes graisses : des huiles végétales riches en oméga 3 (colza, noix, chanvre, cameline, lin…), de l’avocat, des œufs, un peu de beurre bio ou huile de coco. Cela va aider le corps à bien fonctionner et permettent aussi une perte de poids.
  3. Consommer au minimum deux fois par semaine de petits poissons gras pauvres en métaux lourds et riches en oméga 3 (sardine, anchois, maquereau, hareng…)
  4. Privilégier au maximum les aliments à index glycémiques faibles qui apporte un effet de satiété.
  5. Privilégier les bonnes associations alimentaires pour faciliter la digestion et diminuer les troubles digestifs
  6. Supprimer les aliments raffinés (pain blanc, pâtes blanches, aliments riches en sucre…) pour privilégier les céréales semi-complètes ou complètes (graines de sarrasin, avoine, quinoa, épeautre, mais, orge, seigle…)
  7. Mastiquez longtemps chaque bouchée et prêter attention à la saveur de la nourriture. Cela procure une sensation de satiété, ce qui aide à limiter les quantités.
  8. Variez les aliments en fonction des saisons et mettez de la couleurs dans votre assiette, ajoutez des épices ou fines herbes.

Mieux gérer le stress

Etre constamment stressé peut faire des ravages sur la santé, les hormones, et cela entraînera des conséquences sur le poids. Trouvez quelque chose qui vous aidera à réduire votre stress ! Comme par exemple le yoga, la méditation ou encore la respiration profonde.

Dormez suffisamment. La privation de sommeil peut contribuer à un gain de poids, et peut aussi entraîner une dépression, et accentuer la douleur et l’inflammation. Dormir entre sept et huit heures par nuit est vital pour une santé optimale. Évitez les smartphones ainsi que la télévision (toute lumière bleue) au moins une heure avant le coucher.

Inclure une activité physique

Mettez votre corps en mouvement ! Vous aurez ainsi moins d’inflammation cela permettra de brûler des graisses, de muscler le corps . Faites en sorte de toujours alterner le cardio et le renforcement musculaire ou stretching ! Si l’on n’a pas spécialement l’occasion de bouger dans la journée ou si l’on n’aime pas le sport, on pourra pratiquer 30 minutes de marche active 3 fois par semaine.

Une hygiène de vie pour la vie

Les écarts doivent rester exceptionnels et l’idéal est d’adopter une hygiène de vie quotidienne. L’un des plus grands problèmes des «régimes» est qu’ils ne sont généralement pas efficaces sur le long terme. Globalement, les gens ont tendance à prendre plus de poids au fil du temps.

Oubliez les régimes, manger plutôt sainement au quotidien !

Muesli au yaourt Gaborit poires et myrtilles

Une autre idée de petit-déjeuner sans gluten 😋 plein de douceur !

Très sain, léger et très rapide à préparer. On peut le décliner à l’infini avec les fruits de saison. On peut également réaliser une version vegan en remplaçant le yaourt par du yaourt végétal et le miel par du sucre de coco à l’index glycémique faible.

Je ne mange plus de yaourts et j’ai voulu essayer ceux de la marque Gaborit qu’on trouve en magasin bio. Assez chers, leurs prix s’expliquent par la qualité de leur fabrication avec le lait des vaches Jersiaises.

Gaborit garantit une alimentation adaptée de leurs animaux, leur confort et la transformation traditionnelle respectueuse du lait.
Le lait de vache Jersiaise est reconnu mondialement pour sa qualité remarquable. Riche en calcium (+25%) en phosphore (+20%), en vitamines et oligo-éléments et oméga 3.

Je les ai trouvé très doux et très digestes. et comme c’est exceptionnel autant prendre de la qualité !

Ingredients

  • 3 cuillères à soupe de muesli croustillant avoine
    riz sans gluten (marque Favrichon en magasin bio)
  • 1 poire
  • 2 cuillères à soupe de myrtilles surgelés bio (Picard)
  • 1 cuillère à café de pollen frais de Pollenergie (ciste ou châtaignier)
  • 1 Yaourt Gaborit ou kéfir Gaborit
  • 1 cuillère à café de miel ou sucre de coco (facultatif)

Préparation

Verser le yaourt avec les myrtilles décongelées, déposer les dés de poire, le muesli puis le pollen frais et éventuellement le miel ou sucre de coco.

Bonne dégustation !

https://www.bernardgaborit.fr/

Cure de jus de céleri

Je commence une cure de jus de céleri 👍


Connu pour ses vertus santé, j’ai lu beaucoup de témoignages de personnes dont les symptômes chroniques se sont améliorés ou ont complètement disparus grâce à cette cure 😊
Légume pauvre en calories, le céleri, avec ses différents atouts nutritionnels, regorge de bienfaits.

Il contient : de la vitamine A, des vitamines B1, B2 et B6, de la vitamine C, du calcium, du potassium, du magnésium, du fer,du phosphore,des acides aminés essentiels, des minéraux tels que le sodium, des fibres.


Le jus de céleri 🍵 est une boisson alcalinisante, il lutte contre les brûlures d’estomac, il est anti-inflammatoire, riche en enzymes, répare le foie, équilibre le taux de sucre dans le sang … 
Il prévient les migraines, réduit la pression artérielle et atténue les problèmes de peau (acné, eczéma, psoriasis..)


Prenez 1 bouquet de céleri bio, passez le à l’extracteur ou à la centrifugeuse. Augmentez progressivement la dose pour boire un verre de 400 ml à jeun le matin. Filtrez si nécessaire.
Attendez 15 minutes avant de prendre votre petit déjeuner. Le goût n’est pas terrible mais l’idéal est de ne rien ajouter pour avoir tous les bénéfices ! Sinon on peut essayer avec un peu de pomme pour adoucir 😉
Avez-vous déjà testé ?

Cake à l’orange et à l’huile d’olive sans gluten et sans lactose

C’est un gâteau parfait pour l’hiver, très réconfortant avec des saveurs qui s’accorderont parfaitement avec un thé ou une tisane. Sans trop de sucre, des bonnes matières grasses et sans gluten il reste très moelleux. Il est préférable d’utiliser une huile d’olive douce et fruitée. Tout le monde a adoré à la maison je vous incite à tester 😉

Temps de préparation : 20 minutes / Temps de cuisson : 40 minutes

  • 150 g de farine (1/2 riz et 1/2 coco pour moi)
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 orange bio
  • 2 oeufs, jaunes et blancs séparés
  • 80 g de sucre roux
  • 120 ml de crème de riz
  • 50 ml d’huile d’olive
  • 1 cuillère à soupe de vanille liquide

Séparez les blancs des jaunes d’oeufs. Lavez l’orange et récupérez son zeste.

Versez les jaunes dans un saladier avec le sucre. Fouettez vigoureusement puis ajouter la vanille liquide et le zeste d’orange. Mélangez. Ajoutez ensuite la crème liquide et l’huile d’olive bio. Remuez.

Dans un saladier mélangez la farine, la levure chimique.  Montez les blancs en neige.

Versez le mélange à base de farine dans le mélange à base d’oeufs/crème/huile, en 3 fois, pour ne pas faire de grumeaux. Remuez bien à chaque fois.  Il ne vous reste plus qu’à ajouter les blancs, bien délicatement, là aussi en plusieurs fois.

Sortez, laissez refroidir avant de démouler.

Versez cette préparation dans le moule à cake et enfournez pour 40 minutes de cuisson dans un four préchauffé à 180°C, chaleur tournante. Vérifiez la bonne cuisson du cake en plongeant en son cœur la lame d’un couteau. Elle doit ressortir sèche.

Bonne dégustation !

La naturopathie aide à soulager le côlon irritable

Je suis venue à la naturopathie notamment parce ce que je souffrais du colon irritable et que les médecins ne m’apportaient pas de solution ou ne me prenaient pas au sérieux, or la douleur était bien réelle. C’est un motif très fréquent de mes consultations et la naturopathie apporte des solutions multiples.

Le syndrome de l’intestin irritable (SII) est une affection fréquente : dans l’ensemble des pays industrialisés, cela concerne environ 15% de la population avec une nette prépondérance féminine.

En France, plus de 9 millions de personnes souffriraient de troubles fonctionnels intestinaux. 
Ces troubles fonctionnels intestinaux sont chroniques et vont évoluer dans le temps de façon fluctuante sans jamais s’aggraver ni se compliquer. Ils associent des douleurs abdominales chroniques et des troubles du transit (constipation, diarrhée, alternance des deux) qui s’amplifient lors des poussées douloureuses.

La réponse thérapeutique se limite aux traitements des symptômes par antispasmodiques, ralentisseurs du transit, laxatifs…

En tant que naturopathe, je vais aider à modifier les habitudes de vie pour adopter une meilleure alimentation, une saine gestion du stress et la pratique d’un exercice. Je vais proposer des plantes, huiles essentielles ou compléments alimentaires en adéquation avec la cause ou les causes de la douleur.

Quelques conseils alimentaires

  • Éviter tous les aliments qui irritent l’intestin: café, chocolat, épices, alcool, thé.
  • Privilégier l’eau comme boisson principale et en consommer suffisamment. Mettre de côté les jus de fruits concentrés.
  • Bien mastiquer (déposer sa fourchette de temps en temps).
  • Manger dans un endroit calme et prendre une grande respiration avant de commencer chaque repas.
  • Privilégier les fibres solubles comme le son d’avoine, le millet, le quinoa, l’orge, le riz basmati, les pâtes alimentaires de riz brun. Elles sont plus douces pour l’intestin.
  • Limiter voir supprimer les aliments riches en FODMAP qui évite les glucides «fermentescibles». 
  • Essayer de diminuer sa consommation de blé et de gluten (pain de blé, pâtes de blé entier, seigle, épeautre). 
  • Éviter les aliments gras (bœuf, porc, agneau, panures, fritures, crème, pâtisseries, fromage gras), qui peuvent provoquer des crampes.
  • Privilégier les viandes maigres  : blanc de volaille, poisson et fruits de mer.
  • Limiter au maximum le sucre (confitures, jus de fruits, miel, desserts).
  • Favoriser les oléagineux ou purées (amande, noisette…)
Intégrer du mouvement
Résultats de recherche d'images pour « yoga extérieur »

Il est également important d’inclure de l’activité physique, comme des étirements, de la marche ou de la natation, dans sa routine hebdomadaire. Le sport renforce les muscles de l’abdomen, a une action mécanique sur le péristaltisme, qui favorise la vidange de l’intestin et limite les ballonnements.

Côté plantes…

La menthe poivrée aide à la digestion et à la guérison. Elle facilite l’expulsion des gaz intestinaux, réduit les ballonnements, relâche les tensions abdominales et favorise le péristaltisme. 

– La camomille, la mélisse, la valériane et le romarin peuvent aussi aider à soulager la douleur associée au SII.

– La bourdaine, les graines de lin, de chia et le psyllium : contre la constipation.

– L’aloe vera : aide au niveau du côlon et au niveau du système digestif.

La perméabilité intestinale

Les personnes souffrant du syndrome du côlon irritable ont souvent une perméabilité intestinale. 
L’abus d’antibiotiques, d’antiacides ou de laxatifs déséquilibre la flore intestinale et contribue au syndrome. Il faut bien souvent reconstruire la barrière intestinale et détecter les aliments qui l’abîment.

La méthode Total Reset (NAET) grâce au test musculaire me permet de détecter les allergènes ou sensibilités alimentaires.

Je peux aussi proposer de faire une analyse de sang via un laboratoire spécialisé pour rechercher des allergies alimentaires liées aux IgG (Immunoglobuline G).

La naturopathie peut s’avérer précieuse pour bien résoudre ce problème et déterminer le traitement à suivre 😉

Blinis sans gluten à la farine de châtaigne et aux graines de fenouil

Ingrédients pour 4 personnes

60 g de farine de châtaigne

60 g de farine de riz

2 œufs

1 pincée de sel

120 ml de lait de soja

2 cuillères à café de graines de fenouil

Mélanger les farines. Ajouter le sel, les graines de fenouil, le lait et les jaunes d’œufs. Battre les blancs en neige et incorporer délicatement au mélange. Cuire les blinis dans une poêle huilée quelques minutes de chaque côté. Servir chaud, tiède ou froid. 

J’accompagne d’une belle salade et on met dessus du saumon bio avec des graines germées ou de l’aneth, un peu d’houmous, du fromage de brebis ou chèvre de préférence.

Je fais souvent cette recette rapide et simple, elle plait à tout le monde et la farine de châtaigne apporte un goût un peu sucré et gourmand. On peut varier les farines mais en général je garde celle de riz.

Testez vous me direz !

Le sevrage tabagique par la méthode Chiapi

La méthode Chiapi

Présentation

La méthode Chiapi est une méthode de sevrage des addictions (tabac, alcool…) issue de la Médecine Traditionnelle Chinoise par de l’acupuncture. Elle consiste à piquer deux points d’acupuncture situés sur les faces latérales du nez. Ils correspondent aux points n°10 de la rhinofaciopuncture et à la stimulation de la vésicule biliaire.

La méthode Chiapi élimine le besoin de fumer dès la 1ère séance dans 80% des cas et dans 90% des cas au moins avec une deuxième séance.

Les effets

Comme on l’a dit, une seule séance suffit pour la majorité des fumeurs traités. Mais ces derniers doivent impérativement renoncer à tout contact avec la nicotine : ne plus fumer, faute de quoi, le poison regagne directement le système nerveux et l’addiction recommence insidieusement à s’installer…

Tout se passe comme si on appuyait sur un interrupteur qui couperait le circuit de la dépendance tabagique. Le besoin étant supprimé, on ne ressent pas les symptômes de manque difficiles à supporter et habituellement responsables d’une grande majorité des rechutes. Cette méthode exerçant une désintoxication pure et simple, l’ex-fumeur ne ressent ni énervement, ni obsession ni phénomènes de compensation par la nourriture ou l’alcool, évitant ainsi la plupart des inconvénients du sevrage, dont notamment la prise de poids.

Différencier manque et envie

La méthode Chiapi élimine le manque, c’est-à-dire le besoin de nicotine mais elle n’ôte pas la totalité des envies.
Le manque : il est dû au besoin de nicotine et se traduit par de l’énervement, de l’irritabilité, de l’impatience. La personne en manque se dit être comme « un lion en cage ».
L’envie : elle est produite par l’habitude de consommer et de se comporter avec la cigarette et peut être comparée à un caprice « Tiens, je m’en fumerais bien une » comme on pourrait se faire plaisir avec un morceau de chocolat ou un café.

Le fait que l’acupuncture élimine le manque, le sujet ne ressent ni énervement, ni obsession, ni perturbation, et par conséquent connaîtra aucune difficulté, ou très mineure, vis-à-vis de la tentation, de l’habitude ou du geste.

Pour couper l’envie, il faudra impérativement changer certaines habitudes de votre quotidien : alimentation, activité physique, plantes, fleurs de Bach. En tant que naturopathe, j’apporte également ces conseils pour que tout se passe bien et sereinement.

La séance

On insère une aiguille de chaque côté du nez. La piqûre procure tout au plus une sensation désagréable mais non douloureuse, un peu comme lorsque l’on respire une rose de trop près ou lorsque l’on est piqué par un moustique. Les aiguilles restent posées durant environ 15 minutes puis, pour renforcer la stimulation du point, sont stimulées manuellement durant 3 à 5 secondes avant d’être enlevées. Cette manœuvre, en apparence simple, nécessite une formation courte et un entraînement à minima des professionnels de santé non acupuncteurs.

Pour qui ?

N’ayant aucune contre-indication (ni même la grossesse), cette méthode s’adresse à tous les fumeurs qui ont décidé d’en finir avec la cigarette et ont eu le déclic, quels que soient la quantité de tabac fumée et le nombre d’années de tabac.

  • La quantité de tabac fumée n’influence pas l’efficacité de la méthode.
  • La méthode est efficace quel que soit le tabac fumé
  • Le nombre d’années de tabagisme influence peu la réussite au sevrage
  • Le succès au sevrage est indépendant de la motivation

Plus d’explications

  • Action sur le nerf trijumeau :
  • Le point Chiapi permet une régulation des organes (cerveau , poumons, estomac) par l’intermédiaire du trijumeau et cette influence est si considérable sur le système nerveux, en coupant le besoin de fumer et en régularisant les processus physiologiques de l’appareil digestif pour empêcher ou faire cesser les mécanismes de boulimie ou de polyphagie consécutifs à l’arrêt du tabac.
  • Action sur le cerveau :
    La puncture du point Chiapi agit sur le thalamus et l’hypothalamus, qui représentent les centres des besoins (faim, soif, sexe) et de la dépendance (alcool, café, tabac, haschich, héroïne et autres…). On comprend alors que leur stimulation permet de limiter les pulsions alimentaires et la consommation compulsive de tabac.
  • Activation du sympathique endonasal :
    La piqûre à l’extérieur du nez sur la peau permet de stimuler indirectement la muqueuse nasale sous-jacente, et qui est l’objet d’une innervation riche du système sympathique. La puncture de Chiapi revient à stimuler de façon indirecte mais efficace la zone endonasale, les plexus cardiaques, pulmonaires et solaires. Autrement dit, elle permet d’obtenir une action sur les poumons et leur désintoxication, le cœur et les vaisseaux et leur récupération, le pancréas et la régulation de l’appétit.
  • Action sur le nerf olfactif :
    La stimulation du point Chiapi par l’acupuncture entraîne la stimulation mécanique et indirecte du nerf olfactif. Le nerf olfactif aboutit au centre du cerveau : le mésencéphale qui est en relation avec les émotions, l’affectivité mais aussi les dépendances aux drogues et notamment la nicotine. Les relations à l’affectif et l’émotif expliquent pourquoi l’odeur ou le goût puisse rappeler la petite enfance. La puncture de Chiapi, selon toute vraisemblance, agit sur cette zone comme un interrupteur par le phénomène du tout ou rien qui coupe de façon spontanée la dépendance à la nicotine.
  • Une action sur la libido :
    Localement, le point Chiapi est aussi utilisé contre les rhinites (inflammation de la muqueuse nasale), les sinusites et pour déboucher le nez (sensation fréquente chez les fumeurs).
    Cette « libération » du nez n’est pas aussi banale qu’elle peut le laisser croire car elle intervient lors de deux processus essentiels : l’éveil de a libido et la bonne santé des poumons.

Conclusions

Grâce à une séance voire deux à trois maximum, vous pourrez être libéré de cette addiction qui vous gâche la vie, vous pourrez retrouver vos sensations et votre santé, cela vaut la peine de tester !

 

 

Le massage Kobido

Le massage Kobido : véritable lifting naturel pour le visage

Cela faisait longtemps que je voulais tester le massage Kobido car une de mes cliente m’en avait parlé avec beaucoup d’enthousiasme. J’aime l’idée de découvrir des techniques ancestrales et le Japon est maître dans les soins du visage.

Delphine est une des rares élues à avoir été formée par un maître de l’art du massage japonais : Shogo Moshizuki. Le maître accepte peu d’élèves, l’apprentissage est rigoureux et nécessite plusieurs années avant de maîtriser toutes les techniques. Le Kobido est une sorte de lifting naturel, il se pratique en massage avec une gestuelle élaborée qui se concentre sur les zones musculaires du visage, pour redonner éclat, galbe et tonicité à la peau.

Comme tous les massages asiatiques, le Kobido travaille sur l’équilibre du « chi », l’énergie vitale, il permet aussi de favoriser la micro circulation sanguine et de stimuler le flux lymphatique.

Il augmente l’apport nutritif au niveau des cellules cutanées, tout en drainant les toxines issues du métabolisme de ces cellules.

Ce massage permet de libérer les tensions musculaires, qui peuvent accentuer les rides d’expression.

A la fin du massage, les muscles sont relaxés, la peau mieux vascularisée, les rides d’expression lissées, et le visage apparaît comme détendu, raffermi, et tonifié.

Il peut remplacer le lifting tout en étant naturel et avec des séances régulières les signes du vieillissement sont ralentis. Une séance occasionnelle permettra un éclat du visage et d’effacer les signes du stress et de fatigue.

Les bienfaits du massage Kobido sont immédiats et participent, autant que l’alimentation et qu’une bonne hygiène de vie, à avoir une belle peau.

Pendant le massage, j’ai été émerveillée par la technique de Delphine ! On peut véritablement parler d’art car cela demande un doigté et une maîtrise parfaite des gestes. C’est comme une danse avec des gestes lents puis rapides en alternance. Un vrai moment de détente qui permet d’allier soin et relaxation 🙂

Après le message j’ai senti ma peau comme redynamisée, fraîche avec un teint lisse et éclatant ! Le seul risque est de devenir adepte !

Delphine propose également d’autres soins naturels pour le visage et aussi des soins pour les mains et les pieds.

Elle partage son temps entre deux adresses :

72 ter rue Sartoris – 92250 La Garenne Colombes
41, rue Boissy d’Anglas – 75008 Paris

Plus d’informations sur son site :

ACCUEIL