La thyroïde et la naturopathie

.

Après le diabète, la thyroïde est le dérèglement hormonal le plus fréquent : hypothyroïdie, hyperthyroïdie, maladie d’Hashimoto, de Basedow. Avec des conséquences lourdes : traitement hormonal substitutif à vie, irradiation de la thyroïde, ablation…

Qu’est ce que la thyroïde ?

C’est une glande en forme de papillon située au niveau de la gorge qui a de nombreuses fonctions sur notre métabolisme :

  • adaptation au milieu (système nerveux central) avec régulation de la température interne : la thyroïde fonctionne plus en hiver
  • effet sur les organes et tissus dont cœur, reins, sang…
  • développement de la peau et des phanères (chute de cheveux en cas d’hypothyroïdie)
  • contrôle du métabolisme : réglage de l’utilisation des lipides, protéines et glucides
  • croissance et maintien de la masse osseuse (très important chez l’enfant)
  • développement et activité du système nerveux central (très important chez le fœtus)
Related image

Après Tchernobyl, ce sont les perturbateurs endocriniens (glyphosate, parabènes, triclosan, phtalates…) qui sont susceptibles de dérégler nos glandes endocrines, la thyroïde étant particulièrement visée. Entre un tiers et la moitié des pesticides utilisés en agriculture se porteraient en perturbateurs endocriniens. D’où l’importance de manger bio ou local sans pesticides, de faire attention à la qualité de l’eau qu’on boit, des cosmétiques qu’on utilise, des produits ménagers…

A la pollution s’ajoutent d’importants facteurs comme un stress intense, une insuffisance hépatique ou rénale, un déséquilibre immunitaire, des prédispositions génétiques…

Il est possible de réguler les dysfonctionnements de la thyroïde grâce à la naturopathie souvent en complément avec le traitement tel que le lévothyrox dans le but de réduire le dosage ou avant la médication pour trouver une alternative naturelle.

Pour cela, il est important de prendre le temps de personnaliser et d’avoir une action sur tous les niveaux. On va ainsi agir sur :

  • l’alimentation : en cas d’hypo ou hyperthyroïdie les aliments conseillés diffèrent.
  • la gestion du stress
  • l’équilibre hormonal
  • le soutien du foie
  • une flore intestinale de qualité
  • l’apport en compléments alimentaires : oligo éléments notamment ceux indispensables à la thyroïde et ses co-facteurs , vitamines, plantes, huiles essentielles (myrte vert, clou de girofle, etc…)

Le fonctionnement de la thyroïde est vital, et si certaines solutions de naturopathie peuvent aider à soulager certains maux, elles ne remplacent pas une consultation médicale auprès d’un endocrinologue ou un médecin.

Cure de sève de bouleau !

Je n’avais jamais encore testé la cure de bouleau fraîche et bien j’adore 😊.
J’ai commencé il y’ a 3 jours 👌. Je sens surtout l’effet au niveau des intestins et j’élimine !
Elle figure dans la liste des meilleures cures naturelles existantes.

Très peu calorique (20 calories pour 100ml), la sève de bouleau possède une action drainante. Elle chasse les toxines accumulées durant l’hiver. Il est important d’aider le foie, l’intestin, la vessie, les reins à se purifier, et reminéraliser l’organisme en douceur.

Récoltée au printemps juste avant l’apparition des jeunes feuilles, la sève de bouleau fraîche s’apparente à un liquide claire semblable à de l’eau, au goût neutre.

Elle favorise l’élimination des déchets organiques comme l’acide urique, qui engendre du cholestérol et de l’hypertension artérielle.
Ses bienfaits dépuratifs sont également reconnus pour améliorer les problèmes de peau (acné, eczéma, psoriasis), diminuer la rétention d’eau et la cellulite, les rhumatismes… Elle a une composition proche du lait maternel, du sang et de l’eau de mer mais sans chlorure de sodium. Riche en nutriments, elle était autrefois donnée au bébés pour suppléer le lait maternel.
La sève de bouleau est très riche en minéraux, notamment en potassium, calcium, magnésium, phosphore. Fraîche, elle contient aussi des oligo-éléments (fer, manganèse, cobalt, chrome, zinc), 17 acides aminés, des  antioxydants, des vitamines.

On s’orientera vers une sève fraîche bio (pas le jus beaucoup moins intéressant!), 100% pure, sans modification du produit, c’est-à-dire sans pasteurisation, sans nano-filtration, sans conservateurs, sans alcool, sans flash pasteurisation.
Il faut la garder au réfrigérateur durant le temps de la cure.
On boit chaque matin à jeun, pendant 21 jours, un grand verre d’environ 20 cl pur.
Elle possède un léger gout sucré. Au bout de quelques jours l’eau peut se troubler et une légère amertume peut apparaitre sans dégrader ses bienfaits.

Pratiquement sans contre indications sauf pour les personnes allergiques au bouleau et aux dérivés salicylés. Et il vaut mieux demander l’avis du médecin pour tous problèmes rénaux ou autres pathologies.

Et on en profite pour alléger son assiette, bouger et aller dehors 😉

Crumble aux pommes vegan et sans gluten

Avec beaucoup de fruits, le crumble est un dessert plein de saveurs. Cette recette comporte du sucre complet, des farines complètes sans gluten et des corps gras d’origine végétale plus sain pour l’organisme.

Ingrédients pour 4 personnes

  • 4 pommes bio
  • 60 g de farine de riz complet bio
  • 30 g de farine de châtaigne bio
  • 30 g de poudre d’amande
  • 30 g de sucre muscovado ou rapadura
  • 1 cs de purée d’amande
  • 1 cs d’huile de noisette ou olive

Recette

Faites cuire les pommes à la vapeur douce.

Préchauffez le four à 180°C. Dans un saladier, mélangez le reste des ingrédients grossièrement. Déposez le mélange obtenu sur les pommes cuites . Enfournez le tout 30 mn.

On peut faire la pâte à crumble d’avance en la gardant au frigo et en mettre un peu sur une compote et faire gratiner. On a ainsi un dessert un peu gourmand tout en restant sain et pas trop calorique.

Bon appétit !

Poulet satay aux cacahuètes

Voici une recette gourmande asiatique bien épicée et assez addictive !

Sans lait de vache ni gluten, on peut replacer le poulet par du tofu pour les végétariens. Au beurre de cacahuète, on ajoute du lait de coco pour gagner en saveur et en onctuosité 😉

Ingrédients pour la sauce

  • 2 gousses d’ail
  • 10 g de gingembre
  • 20 cl de lait de coco
  • 100 g de beurre de cacahuète
  • 10 cl d’huile de sésame (en général j’en mets moins)
  • 1 cuillère à soupe de sauce soja
  • 1 cuillère à soupe de sucre complet ou miel
  • 1 cuillère à café de cumin en poudre
  • 1 cuillère à café de graines de coriandre
  • 2 pincées de piment séché

Autres ingrédients

  • 400 g de blanc de poulet bio
  • 1 échalote
  • 1 poivron rouge
  • 1 poivron vert
  • Quelques brins de coriandre
  • cacahuètes salées concassées
  • oignons frits
  • 200 g de riz thaï bio cuit

Recette

Préparez la sauce : pelez les gousses d’ail. Pelez le gingembre. Mixez tous les ingrédients de la sauce. Réservez.

Pelez l’échalote et émincez-la finement. Taillez finement le poulet et découpez le poivron en bâtonnets.

Versez un filet d’huile d’olive dans une poêle, portez à feu vif et faites suer l’échalote. Ajoutez le blanc de poulet, les poivrons et faites sauter pendant 1 min. Ajoutez la sauce, baissez le feu et laissez cuire pendant 5 min.

Servez le poulet en sauce avec du riz blanc thaï. Parsemez de coriandre, de cacahuètes et d’oignons frits.

Régalez-vous ! C’est une de mes recettes préférées !

Pain aux graines sans gluten

Voici la recette d’un pain aux multiples graines, assez dense et qui se conserve longtemps.

Les graines apportent de bonnes graisses, celles de lin et chia sont riches en oméga 3 et l’alimentation actuelle n’en n’apporte pas suffisamment. Le psyllium va permettre au pain de gonfler avec la présence de l’eau et remplace le gluten, source de fibres douces.

Ingrédients

-100 g de de farine de riz – 50 g de graines de courge⁣
– 90 g de graines de lin⠀⁣
– 2 cuillères à soupe graines de chia⁣
– 10 g de psyllium blond (en magasin bio ou sur internet)⁣
– 70 g de flocons d’avoine ou de quinoa ou de sarrasin
– 1 cuillère à café de sel⁣
– 2 cuillères à soupe de miel ou sucre de coco
– 350 ml eau⠀⁣

Préparation

Mélanger tous les ingrédients secs.⁣
Mélanger le sirop d’érable, eau et sel puis verser sur les ingrédients secs.⠀⁣
Mélanger l’ensemble puis déposer dans le moule à cake en tassant bien et recouvrir de papier cuisson.
Laisser reposer 2 à 3h.⁣⠀⁣

Cuisson

Chauffer le four à 175°C (chaleur tournante)⁣
Cuire 20 mn dans le moule⁣
Puis sortir délicatement du moule, retourner le pain et le replacer sur la grille du four recouverte de papier cuisson.⁣
Cuire encore 40 mn.
Sortir du four et laisser complètement refroidir sur une grille.⁣

Ce pain peut de conserver 1 semaine dans un torchon ! On peut doubler les quantités si on veut sans problème. Je le trouve encore meilleur grillé !

La naturopathie pour perdre du poids sur du long terme

Pourquoi la naturopathie ?

La perte de poids en naturopathie est une méthode naturelle et durable car il s’agit d’avantage d’une hygiène de vie personnalisée. Chaque personne est différente donc il est nécessaire de s’adapter aux préférences (salé, sucré) rythme de vie, lieux des repas, repas le plus important de la journée, métabolisme…

Certaines personnes ont besoin d’un cadre bien précis, d’autres plus de flexibilités, j’essaie de m’adapter sans frustration mais avec des priorités. Le suivi est aussi important car tout ne peut pas se faire en même temps, on avance étapes par étapes.

Comprendre les causes de la prise de poids

En naturopathie, on cherche à comprendre les causes du surpoids. Les raisons peuvent relever un problème hormonal, glandulaire, un stress mal géré, un manque d’exercice physique, un sommeil perturbé ou tout simplement des repas non équilibrés…

La naturopathie permet un suivi complet. On prend le temps de bien étudier les repas, les troubles alimentaires, les maladies depuis l’enfance, le contexte familial et amical, le sport pratiqué ou pas…Cela permet une double approche à la fois nutritionnelle et comportementale.

Alimentation

Les conseils classiques :

  1. Consommer des fruits et légumes de saison
  2. Ajouter des bonnes graisses : des huiles végétales riches en oméga 3 (colza, noix, chanvre, cameline, lin…), de l’avocat, des œufs, un peu de beurre bio ou huile de coco. Cela va aider le corps à bien fonctionner et permettent aussi une perte de poids.
  3. Consommer au minimum deux fois par semaine de petits poissons gras pauvres en métaux lourds et riches en oméga 3 (sardine, anchois, maquereau, hareng…)
  4. Privilégier au maximum les aliments à index glycémiques faibles qui apporte un effet de satiété.
  5. Privilégier les bonnes associations alimentaires pour faciliter la digestion et diminuer les troubles digestifs
  6. Supprimer les aliments raffinés (pain blanc, pâtes blanches, aliments riches en sucre…) pour privilégier les céréales semi-complètes ou complètes (graines de sarrasin, avoine, quinoa, épeautre, mais, orge, seigle…)
  7. Mastiquez longtemps chaque bouchée et prêter attention à la saveur de la nourriture. Cela procure une sensation de satiété, ce qui aide à limiter les quantités.
  8. Variez les aliments en fonction des saisons et mettez de la couleurs dans votre assiette, ajoutez des épices ou fines herbes.

Mieux gérer le stress

Etre constamment stressé peut faire des ravages sur la santé, les hormones, et cela entraînera des conséquences sur le poids. Trouvez quelque chose qui vous aidera à réduire votre stress ! Comme par exemple le yoga, la méditation ou encore la respiration profonde.

Dormez suffisamment. La privation de sommeil peut contribuer à un gain de poids, et peut aussi entraîner une dépression, et accentuer la douleur et l’inflammation. Dormir entre sept et huit heures par nuit est vital pour une santé optimale. Évitez les smartphones ainsi que la télévision (toute lumière bleue) au moins une heure avant le coucher.

Inclure une activité physique

Mettez votre corps en mouvement ! Vous aurez ainsi moins d’inflammation cela permettra de brûler des graisses, de muscler le corps . Faites en sorte de toujours alterner le cardio et le renforcement musculaire ou stretching ! Si l’on n’a pas spécialement l’occasion de bouger dans la journée ou si l’on n’aime pas le sport, on pourra pratiquer 30 minutes de marche active 3 fois par semaine.

Une hygiène de vie pour la vie

Les écarts doivent rester exceptionnels et l’idéal est d’adopter une hygiène de vie quotidienne. L’un des plus grands problèmes des «régimes» est qu’ils ne sont généralement pas efficaces sur le long terme. Globalement, les gens ont tendance à prendre plus de poids au fil du temps.

Oubliez les régimes, manger plutôt sainement au quotidien !

Muesli au yaourt Gaborit poires et myrtilles

Une autre idée de petit-déjeuner sans gluten 😋 plein de douceur !

Très sain, léger et très rapide à préparer. On peut le décliner à l’infini avec les fruits de saison. On peut également réaliser une version vegan en remplaçant le yaourt par du yaourt végétal et le miel par du sucre de coco à l’index glycémique faible.

Je ne mange plus de yaourts et j’ai voulu essayer ceux de la marque Gaborit qu’on trouve en magasin bio. Assez chers, leurs prix s’expliquent par la qualité de leur fabrication avec le lait des vaches Jersiaises.

Gaborit garantit une alimentation adaptée de leurs animaux, leur confort et la transformation traditionnelle respectueuse du lait.
Le lait de vache Jersiaise est reconnu mondialement pour sa qualité remarquable. Riche en calcium (+25%) en phosphore (+20%), en vitamines et oligo-éléments et oméga 3.

Je les ai trouvé très doux et très digestes. et comme c’est exceptionnel autant prendre de la qualité !

Ingredients

  • 3 cuillères à soupe de muesli croustillant avoine
    riz sans gluten (marque Favrichon en magasin bio)
  • 1 poire
  • 2 cuillères à soupe de myrtilles surgelés bio (Picard)
  • 1 cuillère à café de pollen frais de Pollenergie (ciste ou châtaignier)
  • 1 Yaourt Gaborit ou kéfir Gaborit
  • 1 cuillère à café de miel ou sucre de coco (facultatif)

Préparation

Verser le yaourt avec les myrtilles décongelées, déposer les dés de poire, le muesli puis le pollen frais et éventuellement le miel ou sucre de coco.

Bonne dégustation !

https://www.bernardgaborit.fr/

Cure de jus de céleri

Je commence une cure de jus de céleri 👍


Connu pour ses vertus santé, j’ai lu beaucoup de témoignages de personnes dont les symptômes chroniques se sont améliorés ou ont complètement disparus grâce à cette cure 😊
Légume pauvre en calories, le céleri, avec ses différents atouts nutritionnels, regorge de bienfaits.

Il contient : de la vitamine A, des vitamines B1, B2 et B6, de la vitamine C, du calcium, du potassium, du magnésium, du fer,du phosphore,des acides aminés essentiels, des minéraux tels que le sodium, des fibres.


Le jus de céleri 🍵 est une boisson alcalinisante, il lutte contre les brûlures d’estomac, il est anti-inflammatoire, riche en enzymes, répare le foie, équilibre le taux de sucre dans le sang … 
Il prévient les migraines, réduit la pression artérielle et atténue les problèmes de peau (acné, eczéma, psoriasis..)


Prenez 1 bouquet de céleri bio, passez le à l’extracteur ou à la centrifugeuse. Augmentez progressivement la dose pour boire un verre de 400 ml à jeun le matin. Filtrez si nécessaire.
Attendez 15 minutes avant de prendre votre petit déjeuner. Le goût n’est pas terrible mais l’idéal est de ne rien ajouter pour avoir tous les bénéfices ! Sinon on peut essayer avec un peu de pomme pour adoucir 😉
Avez-vous déjà testé ?

Cake à l’orange et à l’huile d’olive sans gluten et sans lactose

C’est un gâteau parfait pour l’hiver, très réconfortant avec des saveurs qui s’accorderont parfaitement avec un thé ou une tisane. Sans trop de sucre, des bonnes matières grasses et sans gluten il reste très moelleux. Il est préférable d’utiliser une huile d’olive douce et fruitée. Tout le monde a adoré à la maison je vous incite à tester 😉

Temps de préparation : 20 minutes / Temps de cuisson : 40 minutes

  • 150 g de farine (1/2 riz et 1/2 coco pour moi)
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 orange bio
  • 2 oeufs, jaunes et blancs séparés
  • 80 g de sucre roux
  • 120 ml de crème de riz
  • 50 ml d’huile d’olive
  • 1 cuillère à soupe de vanille liquide

Séparez les blancs des jaunes d’oeufs. Lavez l’orange et récupérez son zeste.

Versez les jaunes dans un saladier avec le sucre. Fouettez vigoureusement puis ajouter la vanille liquide et le zeste d’orange. Mélangez. Ajoutez ensuite la crème liquide et l’huile d’olive bio. Remuez.

Dans un saladier mélangez la farine, la levure chimique.  Montez les blancs en neige.

Versez le mélange à base de farine dans le mélange à base d’oeufs/crème/huile, en 3 fois, pour ne pas faire de grumeaux. Remuez bien à chaque fois.  Il ne vous reste plus qu’à ajouter les blancs, bien délicatement, là aussi en plusieurs fois.

Sortez, laissez refroidir avant de démouler.

Versez cette préparation dans le moule à cake et enfournez pour 40 minutes de cuisson dans un four préchauffé à 180°C, chaleur tournante. Vérifiez la bonne cuisson du cake en plongeant en son cœur la lame d’un couteau. Elle doit ressortir sèche.

Bonne dégustation !

La naturopathie aide à soulager le côlon irritable

Je suis venue à la naturopathie notamment parce ce que je souffrais du colon irritable et que les médecins ne m’apportaient pas de solution ou ne me prenaient pas au sérieux, or la douleur était bien réelle. C’est un motif très fréquent de mes consultations et la naturopathie apporte des solutions multiples.

Le syndrome de l’intestin irritable (SII) est une affection fréquente : dans l’ensemble des pays industrialisés, cela concerne environ 15% de la population avec une nette prépondérance féminine.

En France, plus de 9 millions de personnes souffriraient de troubles fonctionnels intestinaux. 
Ces troubles fonctionnels intestinaux sont chroniques et vont évoluer dans le temps de façon fluctuante sans jamais s’aggraver ni se compliquer. Ils associent des douleurs abdominales chroniques et des troubles du transit (constipation, diarrhée, alternance des deux) qui s’amplifient lors des poussées douloureuses.

La réponse thérapeutique se limite aux traitements des symptômes par antispasmodiques, ralentisseurs du transit, laxatifs…

En tant que naturopathe, je vais aider à modifier les habitudes de vie pour adopter une meilleure alimentation, une saine gestion du stress et la pratique d’un exercice. Je vais proposer des plantes, huiles essentielles ou compléments alimentaires en adéquation avec la cause ou les causes de la douleur.

Quelques conseils alimentaires

  • Éviter tous les aliments qui irritent l’intestin: café, chocolat, épices, alcool, thé.
  • Privilégier l’eau comme boisson principale et en consommer suffisamment. Mettre de côté les jus de fruits concentrés.
  • Bien mastiquer (déposer sa fourchette de temps en temps).
  • Manger dans un endroit calme et prendre une grande respiration avant de commencer chaque repas.
  • Privilégier les fibres solubles comme le son d’avoine, le millet, le quinoa, l’orge, le riz basmati, les pâtes alimentaires de riz brun. Elles sont plus douces pour l’intestin.
  • Limiter voir supprimer les aliments riches en FODMAP qui évite les glucides «fermentescibles». 
  • Essayer de diminuer sa consommation de blé et de gluten (pain de blé, pâtes de blé entier, seigle, épeautre). 
  • Éviter les aliments gras (bœuf, porc, agneau, panures, fritures, crème, pâtisseries, fromage gras), qui peuvent provoquer des crampes.
  • Privilégier les viandes maigres  : blanc de volaille, poisson et fruits de mer.
  • Limiter au maximum le sucre (confitures, jus de fruits, miel, desserts).
  • Favoriser les oléagineux ou purées (amande, noisette…)
Intégrer du mouvement
Résultats de recherche d'images pour « yoga extérieur »

Il est également important d’inclure de l’activité physique, comme des étirements, de la marche ou de la natation, dans sa routine hebdomadaire. Le sport renforce les muscles de l’abdomen, a une action mécanique sur le péristaltisme, qui favorise la vidange de l’intestin et limite les ballonnements.

Côté plantes…

La menthe poivrée aide à la digestion et à la guérison. Elle facilite l’expulsion des gaz intestinaux, réduit les ballonnements, relâche les tensions abdominales et favorise le péristaltisme. 

– La camomille, la mélisse, la valériane et le romarin peuvent aussi aider à soulager la douleur associée au SII.

– La bourdaine, les graines de lin, de chia et le psyllium : contre la constipation.

– L’aloe vera : aide au niveau du côlon et au niveau du système digestif.

La perméabilité intestinale

Les personnes souffrant du syndrome du côlon irritable ont souvent une perméabilité intestinale. 
L’abus d’antibiotiques, d’antiacides ou de laxatifs déséquilibre la flore intestinale et contribue au syndrome. Il faut bien souvent reconstruire la barrière intestinale et détecter les aliments qui l’abîment.

La méthode Total Reset (NAET) grâce au test musculaire me permet de détecter les allergènes ou sensibilités alimentaires.

Je peux aussi proposer de faire une analyse de sang via un laboratoire spécialisé pour rechercher des allergies alimentaires liées aux IgG (Immunoglobuline G).

La naturopathie peut s’avérer précieuse pour bien résoudre ce problème et déterminer le traitement à suivre 😉