La thyroïde et la naturopathie

.

Après le diabète, la thyroïde est le dérèglement hormonal le plus fréquent : hypothyroïdie, hyperthyroïdie, maladie d’Hashimoto, de Basedow. Avec des conséquences lourdes : traitement hormonal substitutif à vie, irradiation de la thyroïde, ablation…

Qu’est ce que la thyroïde ?

La thyroïde est une glande en forme de papillon située au niveau de la gorge qui a de nombreuses fonctions sur notre métabolisme :

  • adaptation au milieu (système nerveux central) avec régulation de la température interne : la thyroïde fonctionne plus en hiver
  • action sur les organes et tissus dont cœur, reins, sang…
  • développement de la peau et des phanères (chute de cheveux en cas d’hypothyroïdie)
  • contrôle du métabolisme : réglage de l’utilisation des lipides, protéines et glucides
  • croissance et maintien de la masse osseuse (très important chez l’enfant)
  • développement et activité du système nerveux central (très important chez le fœtus)
Related image

Pourquoi autant de problèmes liés à la thyroïde ?

Après Tchernobyl, ce sont les perturbateurs endocriniens (glyphosate, parabènes, triclosan, phtalates…) qui sont susceptibles de dérégler la thyroïde. Ainsi, entre un tiers et la moitié des pesticides utilisés en agriculture se porteraient en perturbateurs endocriniens.

D’où l’importance de manger bio ou local sans pesticides. Il faut aussi faire attention à la qualité de l’eau, aux cosmétiques qu’on utilise, aux produits ménagers employés…

A la pollution s’ajoutent d’importants facteurs : stress intense, insuffisance hépatique ou rénale, déséquilibre immunitaire, prédispositions génétiques… La thyroïde régule tellement d’éléments dans le corps que s’il y a trop de sollicitations, elle s’épuise. Il faut la préserver !

Les solutions en naturopathie

Cependant, il est possible de réguler ses dysfonctionnements grâce à la naturopathie. Bien souvent en complément avec le traitement tel que le lévothyrox dans le but de réduire le dosage. Et parfois avant la médication pour trouver une alternative naturelle.

Pour cela, il est important d’avoir des conseils personnalisés par exemple :

  • l’alimentation : en cas d’hypo ou hyperthyroïdie les aliments conseillés diffèrent.
  • la gestion du stress
  • l’équilibre hormonal
  • le soutien du foie
  • une flore intestinale de qualité
  • Oligo éléments : zinc, fer, sélénium, iode
  • Vitamines : A, D
  • Plantes : lycope d’Europe, mélisse, valériane, aubépine
  • Huiles essentielles : myrte vert, clou de girofle
  • Oméga 3

Ainsi, le fonctionnement de la thyroïde est vital. Cependant, si certaines solutions de naturopathie peuvent aider à soulager certains maux, elles ne remplacent pas une consultation médicale auprès d’un endocrinologue ou un médecin.

Armelle HUET Naturopathe Paris – Versailles