L’ortie, un trésor pour la santé !

Résultats de recherche d'images pour « ortie »

L’ortie est ma plante préférée car elle possède de nombreuses vertus intéressantes et on peut la trouver facilement et gratuitement si on la cueille. L’idéal est de ramasser les jeunes pousses en avril et de les faire sécher. L’occasion de redécouvrir les plaisirs de la cueillette sauvage 🙂

Propriétés

L’ortie piquante est particulièrement alcalinisante, reminéralisante et nourrissante.

La plante entière est une source de bienfaits pour la santé (semences, fleurs, tige, racine) toutes les parties de l’ortie ont des vertus médicinales.

Les feuilles d’ortie contiennent de nombreux nutriments comme les flavonoïdes, les tanins, vitamines, sels minéraux et protéines. Elles sont également très riches en fer, zinc, calcium et magnésium, potassium, phosphore et en vitamines A, B et C. L’ortie est donc un excellent complément alimentaire pour se régénérer et gagner en énergie.

Bienfaits

En règle générale, l’ortie apporte vitalité et énergie à l’organisme. Tonique, diurétique, anti inflammatoire, hémostatique, on l’utilise pour éliminer les toxines de l’organisme, lutter contre les infections urinaires, améliorer le drainage rénal (rétention d’eau, cellulite).

L’ortie est une plante idéale pour réguler la digestion. Elle possède en effet des pouvoirs anti-inflammatoires capables de lutter contre les bactéries nocives situées dans le système digestif. Cette plante aide donc à rééquilibrer le microbiote intestinal. Ainsi, la consommation d’ortie permet de réduire la constipation, la diarrhée, mais également les douleurs d’estomac.

L’ortie agit parallèlement en prévention contre l’ostéoporose grâce à sa forte teneur en sels minéraux et contre l’anémie car riche en fer.  Elle est également fortement recommandée pour soulager les douleurs rhumatismales et d’arthrite

Elle soulage aussi les syndromes prémenstruels et les douleurs provoquées par les règles abondantes. La racine d’ortie prévient pour sa part la formation de calculs rénaux et les maladies prostatiques.

Pour les problèmes de peau, elle agit efficacement sous forme de lotion contre l’acné et les dartres. Elle soulage l’eczéma, le psoriasis, les piqûres d’insecte et les symptômes allergiques du rhume des foins. Très reminéralisante, l’ortie est aussi indiquée pour favoriser la repousse et donner du volume aux cheveux. Elle renforce aussi les ongles cassants.

Utilisation

Elle s’ajoute très bien dans n’importe quel smoothie, soupe ou simplement saupoudrer sur des crudités ou légumes tièdes. l’ortie se prépare comme la plupart des légumes feuilles : bouillie, sautée puis accommodée selon l’envie. La soupe d’orties dont le goût est assez similaire à celui des épinards, reste la recette de grand-mère la plus courante.

On peut également consommer les feuilles en infusion. Faites chauffer l’eau (max 60 et 80°C, pour garder les propriétés de l’ortie), puis faites infuser 1 cuillère à café d’ortie séchée ou 2 feuilles fraîches pour 10 cl d’eau plusieurs minutes (de 2 à 5), en couvrant bien pour éviter que cela ne refroidisse, avant de boire.

Si on ne la cueille pas, on la trouve en vrac en herboristerie ou magasin bio et également sous forme de teinture mère et gélules en parapharmacie et internet.

Résultats de recherche d'images pour « ortie »Précautions

Eviter l’ortie en cas de fragilités cardiaque, de maladie graves imposant un traitement médicamenteux récurrent, si vous suivez un traitement à base de fer ou un traitement anticoagulant. Elle est déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes, et aux enfants en bas âge.